Maude Georges

Maude Georges a commencé sa vie musicale dans un petit camion vert nommé Oscar. A deux ans, elle y découvre la joie des peluches à chansons et des improvisations sur clochettes. Après avoir vainement tenté de convaincre ses parents de l’inscrire en cours de harpe (trop encombrant) ou de violon (trop faux), elle tombe nez à nez avec un saxophone, instrument qui la séduit immédiatement pour ses qualités vocales et surtout parce qu’il brille et qu’il attire l’attention de tous.

Par la suite, elle intègre la maitrise du conseil général de la Loire (et s’approprie l’accordéon diatonique paternel inutilisé) où elle découvre le chant choral puis, en quatrième, la direction de chœur. Son bac en poche, elle quitte sa Loire natale pour Lyon, puis pour Berlin et termine sa quête à la Haute Ecole de Musique de Genève.

Aujourd’hui, elle s’acharne à tenir le milieu de la scène en toute circonstance. Que ce soit dans les ensembles de Lavéli (les Phonies Polies, Elles En Voix, les chœurs de l’été) ou dans ses projets de chanteuses en duo avec Elodie Redon, même si vous ne la cherchez pas : vous la trouverez !